Straight right ou l'art d'être Nulle part Ailleurs

Duet.                                                                                    

Premiere 16. februar 2012, Espace Go, Montreal.


I vinteren 2011/12 var Anders Christiansen inviteret til Canada for at skabe et nyt værk til danseprojektet Straight right ou l'art d'être Nulle part Ailleurs. En forestillingsaften omkring emnet ”migration” arrangeret af danserne Eve Garnier og Victoria May. Ud over Anders Christiansen deltog koreograferne Louise Bédard, Dominique Porte og Martin Bélanger med hver deres værk.
Opgaven, for de fire koreografer, var at skabe en solo eller en duet til Eve Garnier og Victoria May inspireret af de to danseres personlige migrationshistorier.


Overordnet idé: Eve Garnier og Victoria May
Instruktion og scenografi: Anders Christiansen
Koreografi: Anders Christiansen og dansere
Dansere: Eve Garnier og Victoria May

Komposition af musik: Olivier Girouard
Lysdesign: Rasmus Sylvest

Varighed: 30 minutter






Pressecitater:

Retracer le chemin
"Le chorégraphe danois Anders Christiansen aborde le déplacement par son tracé laissé en arrière. Comme on referait des gestes à l’envers pour tenter de retrouver une idée perdue en chemin, il remonte le cours du temps. Dans un wagon projeté en fuite vers l’avant, lui s’échappe à la suite du paysage qui défile en sens inverse. Aussi il affuble les deux interprètes d’un attirail de leur passé - Tour Eiffel pour l’une et ramage de branches pour l’autre - en guise de sac-à-dos pour une plongée archéologique vers leurs racines identitaires. Se mêlent à la chorégraphie (première partie avant entracte) des témoignages sur les circonstances, les désirs ou les nécessités qui les ont poussées ou motivées à bouger.





Tel un aperçu de leur « première fois », Victoria May a avancé un pas outre-atlantique précurseur pour sa famille, là où Ève Garnier s’est dévoilée prisonnière d’une frénésie de migrer, familiale aussi. La première trace en Petit Poucet un repérage de cailloux vers l’inconnu, tandis que la seconde s’agite - tantôt attirée tantôt révoltée - contre cet appel prédéterminant à sillonner l’espace. La trame sonore faite de couches - aux sources alternativement proches et teintantes, ou lointaines et voilées - semble prise entre deux arrêts de métro : la réalité du quai superposée à celle de la rame et au tintamarre tonitruant du démarrage, un i-pod entre les tympans. Ajoutez à cela une séquence magnifique où chaque danseuse se rapproche de l’autre en jonglant entre deux chaises... L’image d’une pierre jetée devant l’autre pour frayer un passage au travers d’une rivière, parcours du combattant déjà déblayé avant, mais qui reste une aventure de tout temps, un défi, un appel."
Marion Gerbier (DFDanse, 20. februar 2012)





Opførelser:

Espace Go, Montreal, 16 - 25 februar 2012 (7 opførelser).


Straight right ou l'art d'être Nulle part Ailleurs blev støttet fra dansk side med en flyrejse af Statens Kunstråds Scenekunstudvalg.